Honte aux supporters Marseillais absents !

9 novembre 2012.

Ces derniers mois, le mot « honte » était associé à l’attitude et aux résultats des joueurs sur le terrain. Ce jeudi soir, la honte était du côté des tribunes avec un Vélodrome vide à la dérive laissant raisonner les chants allemands…

Sur le terrain, le résultat n’est pas satisfaisant évidemment. Habitués aux rendez-vous européens, les olympiens se sont fait avoir comme des bleus dans les arrêts de jeu. Un scénario idéal pour faire exploser de joie la forte colonie allemande qui avait envahi le Vélodrome. L’OM est toujours en course pour sortir des poules et se qualifier pour les 16èmes de finale, à condition de battre Fenerbahçe et Limassol lors des deux dernières journées.

Les allemands ont été reçus avec un tapis rouge par l’Olympique de Marseille qui, par souci économique, a préféré vendre son âme aux Allemands en leur délivrant tous les billets désirés et, pire, en leur réservant les balcons au-dessus des loges, histoire d’être sûr que leurs chants résonnent bien sous la seule partie du Vélodrome couverte par un toit ! Pendant ce temps, les points de vente de la billetterie en Virage ont été fermés une heure avant le coup d’envoi, laissant plusieurs Marseillais sur le carreau alors que les Virages étaient déserts ! Le monde à l’envers !

Mais les premiers fautifs restent tous ces pseudo supporters Marseillais qui, malgré les tarifs dérisoires, ont déserté le Vélodrome. Ces mêmes supporters qui criaient au scandale lors d’une certaine grève des encouragements face au Bayern la saison dernière. Mais il faut les comprendre… Quand on se déplace au Vélodrome que trois fois dans l’année pour des affiches de prestige…

En France, les libertés et les lois ne sont pas les mêmes pour tout le monde. 3300 supporters allemands ont envahi Marseille librement dont une frange était composée de skinheads. Dans le stade, des projectiles ont été lancés sur les Marseillais positionnés à Jean-Bouin et des fumigènes ont été craqués sans la moindre intervention d’un stadier ou d’un flic. Résultat: aucune interpellation dans le stade !

Nous tenons à rappeler que quand ce sont les Marseillais qui craquent pétards et fumigènes, l’OM crie au scandale en multipliant des communiqués, les flics interpellent pour appliquer des interdictions de stade abusives et les médias locaux n’hésitent pas à salir davantage le supporter marseillais de peur de voir le Vélodrome sanctionné d’un huis-clos ! Mais finalement, quand on voit l’humiliation subie hier soir dans les tribunes du Vélodrome, ne vaut-il pas mieux jouer à huis-clos quand on joue à domicile ?

Honte aux supporters Marseillais absents !

Boutique en ligne - Collection 2016/2017

T-Shirt Noir T-Shirt BlancT-Shirt orangeSweat zip noirSweat orangeFanion Massalia

Dernières photos

Dernière vidéo

SW Taekwondo

Saison 2015/2016

Visiter le site web