Evian TG / OM : Jordan, le coup de trop..

12 février 2013.

Après que l’équipe olympienne ait joué à 9 contre 11, les joueurs, le staff et les dirigeants de l'Olympique de Marseille semblent satisfaits de ce point pris face à Evian, relégable au coup d'envoi...

Quelle que soit la physionomie de la rencontre, il est impensable de se satisfaire d'un tel résultat quand on est censé jouer les premiers rôles et qu'on a déjà touché le fond en s'inclinant face à des équipes jouant le maintien en Ligue 1 : Nancy et Sochaux depuis la trêve ou encore Troyes en première partie de saison.

Se réjouir de ce résultat est dangereux pour la fin de saison mais surtout pour l'image de notre OM. Si on ne gagne pas face aux derniers, comment nous expliquer que ça va aller mieux dans les prochaines semaines avec au programme deux déplacements à Paris, puis à Lyon, Nice, Lille, Lorient et St Etienne ? Quand on s'appelle l'Olympique de Marseille, qu'on est sur le podium de la Ligue 1 depuis le début du championnat, les ambitions doivent être revues à la hausse. Cela n'est apparemment pas le cas. Il suffit de regarder le mercato ou d’écouter certaines réactions d'après-match pour s’en persuader. L'OM se contente de peu. Le club n'avance plus au classement et pourtant nous sommes toujours en lutte pour la Ligue des Champions. Une chance miraculeuse... Mais jusqu'à quand ?

Après Nancy, Baup a de nouveau fait un choix surprenant en faisant sortir l'un des meilleurs éléments de l'équipe. Même fatigué, même sur une jambe, quel que soit le choix tactique, Valbuena doit rester sur le terrain tant que le résultat n'est pas acquis car il est, avec Gignac, le meilleur élément offensif. Même à 10, ces deux joueurs sont capables de faire la différence. Et, que cela plaise ou non, il a, lui, le droit de manifester sa colère après des choix litigieux. Il n'a plus rien à prouver, il est un international confirmé et titulaire à un poste pour lequel les prétendants ne courent pas les rues. Ce qui est loin d'être le cas d'un certain Jordan Ayew qui doit encore tout prouver. Les qualités, il les a. Mais sa mentalité actuelle l’empêchera de devenir un grand. Jordan n'accepte pas d'être remplaçant ? Il se fait volontairement remarquer en se faisant expulser en 111 secondes alors que la victoire était encore jouable, même à 10 contre 11 ? A ce jour, c'est un dégun et son comportement est en train de nuire à l'image de son club formateur. Son frère, son père, le légendaire Abedi, ses conseillers et le club cèdent à ses caprices. Son âge n'est plus une excuse. Jordan n'a pas de cerveau. Les phrases sont dures. Peut-il espérer autre chose, lui qui ne respecte pas une partie des supporters olympiens ? Lui qui vient saluer les parcages marseillais en déplacement quand bon lui semble, mais surtout pas après une contre-performance. Jordan ne semble pas se soucier des mecs qui se saignent pour le club quel que soit la météo, la distance, l'enjeu ou le spectacle catastrophique proposé ? Les supporters ne se déplacent pas pour les joueurs, pour un entraineur ou pour des dirigeants. Ca ferait longtemps qu'on ne serait plus là. On ne se déplace que pour l'OM et ses couleurs. Deux lettres légendaires sans qui Jordan serait aujourd'hui encore moins qu'un dégun.

Arrêtons les excuses pour couvrir un joueur ou un mauvais résultat !
N'oublions pas que nous sommes l'Olympique de Marseille !

Boutique en ligne - Collection 2016/2017

T-Shirt Noir T-Shirt BlancT-Shirt orangeSweat zip noirSweat orangeFanion Massalia

Dernières photos

Dernière vidéo

SW Taekwondo

Saison 2015/2016

Visiter le site web