PSG / OM : A 2000, le match aurait certainement basculé…

25 février 2013.

Une défaite face au PSG est toujours dure à digérer surtout quand, sur le plan comptable, l’Olympique de Marseille est le grand perdant de la 25ème journée de la Ligue 1. Mais les joueurs ont cette fois-ci proposé une image différente des dernières sorties et méritaient un tout autre résultat. Le PSG l’a emporté grâce à un portier décisif. Une fois de plus, ce ne fut pas le cas du côté de l’OM…

Rendez-vous mercredi…

La physionomie de la rencontre, malgré la défaite, nous permet de croire en nos chances pour le second acte de la semaine en coupe de France. Ce PSG reste prenable malgré ses stars. Le mental, l’engagement et l’envie de gagner tous ensemble seront les clés de la qualification. Il faut y croire tous ensemble. La victoire reste possible. Soyons revanchards !

Une évolution positive dans l’accueil des pouvoirs publics.

Avec nouveau refus d’accorder la totalité de la capacité du parcage aux marseillais, avec les divers communiqués de l’OM mettant en garde ses supporters, avec les décisions répressives qui frappent les supporters en France, nous nous attendions à un accueil tendu dès le point de rendez-vous au péage de Fleury-en-Bière. Cela n’a pas été le cas, et c’est assez rare pour être signalé. Une seule fouille était au programme avant l’entrée au stade et le comportement des forces de l’ordre était, pour une fois, non provocateur. A l’arrivée, aucun incident avant, pendant et après le match. Comme fin octobre, l’attitude des marseillais au Parc a été irréprochable. Il serait grand temps que les supporters bénéficient de la totalité de leurs 2000 places en parcage !

Le Parc est une honte !

Ce n’est plus une surprise. Sans ses groupes de supporters, le Parc ne vaut plus rien. Les spectateurs ne remplaceront jamais l’âme des supporters. Contrairement à ce que la France du football aimerait nous faire croire, le Parc des Princes n’est pas un modèle ! Même à 400, les chants phocéens ont résonné. A 2000, le match aurait certainement basculé…

Que le Vélodrome ne devienne jamais comme le Parc des Princes !

Liberté pour les marseillais. Liberté pour les ultras.

Le parcage des 400 supporters marseillais au Parc des Princes

Les bus marseillais escortés jusqu'au Parc des Princes sous la neige

La tribune Auteuil sans les groupes de supporters parisiens

Boutique en ligne - Collection 2016/2017

T-Shirt Noir T-Shirt BlancT-Shirt orangeSweat zip noirSweat orangeFanion Massalia

Dernières photos

Dernière vidéo

SW Taekwondo

Saison 2015/2016

Visiter le site web