Borussia / OM : Ne penser plus qu'à Paris !

3 octobre 2013.

Même si l’OM a fait une première période honorable, l’écart qui nous sépare du dernier finaliste de la Ligue des Champions est énorme. La défaite est cuisante. La réalité est pesante. Ce n’est pas le moment de gamberger. Pour l’amour de l’Olympique et pour mettre toutes nos chances de côté, les joueurs et les supporters devront se défoncer ce dimanche au Vélodrome face au PSG…

Trop d’écart pour l’instant

Inutile de faire les nostalgiques, inutile de faire le procès de l’entraîneur et des joueurs à quelques heures de recevoir le PSG. Chacun aura le temps de faire son analyse sur les 7 matches que l’OM aura joué en 23 jours pendant la trêve internationale. Le Borussia était trop fort pour l’OM. Point.

Heureusement qu’il y avait les supporters

Après un séjour en Bretagne, pas le temps de souffler pour les supporters olympiens qui ont directement enchaîné en prenant la route vers l’Allemagne. Les 2100 phocéens présents au Signal Induna Park ont été à la hauteur de ce déplacement européen et ont redoré l’image olympienne bien terne sur le terrain. De l’échauffement à la mi-temps, les chants marseillais réussissaient à percer dans, soi-disant selon un grand nombre d’observateurs, l’un des stades les plus chauds d’Europe. Le score allait évidemment ramollir le parcage même si les plus fidèles n’auront rien lâché jusqu’au bout.

Se surpasser pour l’image de notre Olympique et de notre ville

C’est une chance pour les joueurs marseillais de vivre un OM/PSG dans un Vélodrome à moitié couvert. L’ambiance sera explosive et ça sera aux acteurs olympiens de l’alimenter pour faire définitivement chavirer l’enceinte. Pour y arriver, les 11 guerriers phocéens devront rentrer déterminés sur la pelouse. Pour gagner un OM/PSG, il faut se plonger dans l’histoire de cette rivalité pour nourrir son envie de victoire. Sur le terrain il faut des hommes capables de s’imprégner de l’identité marseillaise. Une identité que le PSG a perdue et qui leur fera peut-être défaut face à la grinta marseillaise.

Le match commencera dès l’échauffement

La pression marseillaise. Faire peur à l’adversaire. L’ambiance hostile doit commencer dès l’échauffement. A 20h, il faudra déjà voir un Vélodrome plein à craquer pour accueillir comme il se doit le PSG. Plus que jamais, l’Olympique a besoin de la ferveur marseillaise. Plus que jamais nous avons besoin de cette victoire.

Soyons tous à la hauteur, soyons fiers d’être marseillais !

 

OM ASSE

 

Boutique en ligne - Collection 2016/2017

T-Shirt Noir T-Shirt BlancT-Shirt orangeSweat zip noirSweat orangeFanion Massalia

Dernières photos

Dernière vidéo

SW Taekwondo

Saison 2015/2016

Visiter le site web