L'ultimatum...

24 octobre 2013.

Les défaites sont de plus en plus acides. Après le tirage au sort des poules de la Ligue des Champions, les supporters avaient conscience que les chances étaient infimes. Cela ne suffira pas pour atténuer la colère qui est en train de gagner les tribunes marseillaises. Malgré plusieurs avertissements, le comportement des joueurs, de l’entraineur et des dirigeants continue d’inquiéter et les défaites s’enchainent…

Novembre, la dernière chance…

Pour la réception de Reims, une majorité de fans olympiens espère la guerre. A chaud, c’était aussi notre sentiment en quittant le Vélodrome ce mardi soir. Est-ce la meilleure solution à la vue du calendrier qui attend les olympiens dans les semaines à venir ? Après une série infernale, l’OM va enchaîner en championnat des matches où la logique serait d’engranger un maximum de points : Reims, Rennes, Sochaux avant la trêve internationale, puis Ajaccio et Montpellier. Après ces cinq journées, l’OM se doit de se replacer sur le podium avant de défier ses concurrents directs (Lille, Lyon). Si l’OM ne redresse pas la barre en novembre, plus rien ne nous empêchera de demander sèchement des comptes aux dirigeants qui ont investi près de 40 M€ dans le recrutement. A ce prix là, politique à long terme ou pas, l’OM se doit d’avoir un minimum de résultats.

Quelques comparaisons…

Lors des dernières saisons, l’OM a souvent connu de gros passages à vide à l’automne. Lors de la fameuse saison 2011-2012, l’OM comptait 9 points à la 10ème journée. Les groupes de supporters avaient lancé une première grève des encouragements. Aujourd’hui, l’OM en possède 17 et le club est à 3 points du podium, son objectif. Lors de la même saison, les groupes avaient déclenché une seconde grève au printemps après des défaites face à Brest, Toulouse, Evian, Ajaccio, Dijon et Quevilly. Aujourd’hui, les adversaires s’appellent Monaco, Arsenal, Dortmund, Paris, (Nice) et Naples. La vive colère ne doit pas prendre le dessus sur la réalité.

Montrer son mécontentement

Ce samedi, chacun sera libre de montrer son mécontentement. Les South Winners le feront mais continueront de chanter et de supporter l’Olympique. L’unité qui a fait notre force la saison dernière est en train de voler en éclat à cause des résultats, mais surtout à cause du comportement des joueurs. Ces derniers continuent de ne pas respecter et de ne pas saluer les supporters qui, au contraire d’eux, posent leurs couilles aux quatre coins de l’Europe pour continuer de faire briller les couleurs olympiennes. Personne à Marseille n’a envie de revivre une saison de crise. Les cadres sur le terrain, pour la majorité déjà présents il y a deux ans, savent les conséquences d’un tel contexte…

Même avec un succès face à Naples, la qualification aurait été compliquée. Mais un bon résultat aurait eu le mérite de redonner confiance au groupe. La victoire tant espérée, comme l’indiquait notre message « Hasta la victoria siempre !», aurait un peu soigné la fracture ouverte qui a tant fait saigner le cœur des marseillais depuis la défaite face au PSG.

L’ultimatum est maintenant lancé…

A vous de jouer !

 

OM ASSE

 

 

Boutique en ligne - Collection 2016/2017

T-Shirt Noir T-Shirt BlancT-Shirt orangeSweat zip noirSweat orangeFanion Massalia

Dernières photos

Dernière vidéo

SW Taekwondo

Saison 2015/2016

Visiter le site web