Contre la taxe à 75% dans le foot !

1 novembre 2013.

Cette taxe concerne uniquement les clubs et non les joueurs. La solidarité pour sortir le pays de la crise est une chose, l’absurdité d’une telle taxe en est une autre. Par désinformation, les supporters marseillais n’ont pas pris conscience de la dangerosité de cette taxe pour l’avenir économique et sportif de l’Olympique de Marseille mais aussi sur la vie sociale autour du club.

Répercutions économiques

Il est difficile d’appliquer uniformément une taxe sans prendre en compte les enjeux économiques pour les clubs. Si cette taxe venait à être appliquée, l’OM devrait payer dès le début de l’année 8 M€. Pour faire face à cette perte, le club serait peut-être dans l’obligation de vendre des joueurs rapidement. Un coup dur pour le projet sportif du club… auquel viendra se greffer la saison prochaine une forte augmentation du loyer du Vélodrome !

Répercutions sportives

Paradoxalement, cette taxe profite aux plus riches. Les inégalités vont s’amplifier dans le championnat français. Dans sa version actuelle, avec un plafond à 5% du chiffre d’affaire, le PSG payera 20 M€ au lieu des 40M€ initialement prévus dans le premier texte. Le cas de Monaco est encore pire, puisqu’en plus de déjà bénéficier d’avantages fiscaux pour les joueurs étrangers, le club de la principauté ne sera pas assujetti à cette fameuse taxe. On se dirige tout droit vers un championnat composé de deux grosses écuries aux finances illimitées et de dix-huit autres clubs de niveau CFA. La Ligue 1 est en danger.

Pour les compétitions européennes, les clubs français sont, en l’état actuel, déjà très pénalisés. Même si l’UEFA a installé, pour la première fois cette saison, le «fair-play financier», il faudra plusieurs années pour voir un dispositif aussi strict qu’en France avec la DNCG (Direction nationale de contrôle de gestion). De plus, le régime fiscal de la France handicape déjà les clubs de l’hexagone. Aujourd’hui, il est compliqué pour un club comme l’OM de faire venir de grands joueurs ou de garder ses meilleurs éléments compte tenu des charges patronales déjà appliquées d’un côté et des impôts sur le revenu de l’autre. Avec la taxe à 75%, le fossé va encore plus se creuser et il sera encore plus difficile pour l’OM de bâtir une équipe compétitive sur la scène européenne.

Répercutions sociales

Economiquement en danger face à un tel système, même si la durée est limitée à deux ans, l’OM pourrait, en plus de vendre certains joueurs de valeur, se rabattre sur une augmentation du prix des places et des abonnements. Dans une ville comme Marseille, une flambée des prix pourrait voir disparaître la classe populaire du Vélodrome. Pour beaucoup de supporters marseillais, l’OM est la seule bouffée d’oxygène hebdomadaire. Pour ceux qui mettront la main à la poche, ils viendront supporter un OM de niveau CFA dans un championnat de CFA. Cette taxe va affaiblir la Ligue 1 qui est pourtant un poumon économique du pays.

Pour que la Ligue 1 continue de nous faire rêver un minimum, ce qui est déjà loin d’être le cas, et pour que l’OM soit toujours attractif et puisse rivaliser un minimum en France et en Europe, les South Winners soutiennent l’OM et les clubs de Ligue 1 dans leurs démarches.

 

OM ASSE

  

 

Boutique en ligne - Collection 2016/2017

T-Shirt Noir T-Shirt BlancT-Shirt orangeSweat zip noirSweat orangeFanion Massalia

Dernières photos

Dernière vidéo

SW Taekwondo

Saison 2015/2016

Visiter le site web