Triste bilan à la trêve hivernale !

24 décembre 2013.

C’est la trêve. Après un zéro pointé en Ligue des Champions, l’OM est à onze longueurs du podium en championnat. Beaucoup trop. Il faudrait une seconde partie de saison exceptionnelle pour espérer voir les marseillais sur le podium. A ce jour, rien n’indique que l’OM est capable d’effectuer une telle remontée et rien n’indique qu’une des équipes du podium va s’écrouler. Tout en gardant une part de folie et d’espoir dans un coin de la tête, il faut faire preuve de réalisme et, dans le doute, se fixer de nouveaux objectifs…

Trop de fébrilité, manque d’efficacité…

Le début d’intérim (longue durée) de José Anigo a semble-t-il joué positivement sur le moral et le mental des troupes, une première avancée ! Cette gnaque est indispensable mais elle ne fera pas tout. Depuis le début de la saison, l’OM a fait preuve d’insuffisances défensives. Erreurs de placement, boulevard sur les ailes, manque de concentration... L’addition est salée. Face à Bordeaux, l’OM a encaissé deux nouveaux buts largement évitables. Le premier sur corner avec une erreur de marquage, le second sur une boulette individuelle. L’OM doit retrouver un minimum de solidité défensive s’il veut espérer voir des jours meilleurs en 2014. Mais il va aussi falloir une attaque plus efficace. Même si elle n’est pas stérile, même si certains portiers adverses ont pris la fâcheuse habitude de se sublimer face aux olympiens, l’attaque est très loin du rendement espéré. Trop de situations offensives sont gâchées par manque d’inspiration ou de précision. On est à mi-saison et le chantier semble pourtant immense…

Les pessimistes…

En Ligue des Champions comme en championnat, l’OM n’a toujours pas trouvé son match référence. Incapable de ramasser la moindre miette face aux grosses écuries (Arsenal, Dortmund, Naples, Paris, Monaco), l’OM n’a même pas réussi à vaincre, hormis St Etienne, ses principaux rivaux en Ligue 1 (Lille, Bordeaux, Lyon) ni les équipes surprises comme Nantes et Reims qui sont aujourd’hui à hauteur des olympiens au classement. Dans le passé, aucune équipe n’a réussi à remonter un handicap de onze points à la trêve hivernale pour finir sur le podium de la Ligue 1. Les pessimistes sont certainement les plus réalistes…

Les optimistes…

Malgré le lourd handicap, les dirigeants olympiens croient toujours en l’effectif olympien et à une place finale sur le podium de la Ligue 1. Communication, inconscience ou réelle conviction ? Les plus optimistes vous diront que le football n’est pas une science exacte. Un début parfait dans cette seconde partie de championnat et l’OM pourrait recoller au classement. Un scénario idéal qui raviverait la flamme du Vélodrome et qui permettrait de retrouver une union entre joueurs et supporters. L’OM est au pied du mur, plus personne ne l’attend. C’est dans ces situations que l’OM a souvent écrit ses plus belles histoires…

Marseille veut la Coupe de France !

Dans l’attente des prochaines journées afin de savoir si l’OM est capable de réaliser l’impossible en championnat, les olympiens ne devront pas manquer les prochains rendez-vous en coupe qui pourraient rapidement devenir les seuls objectifs réalistes de cette fin de saison. L’OM est déjà en quart de finale de la Coupe de la Ligue. Mais il ne faut pas se mentir, même si c’est officiellement un titre, cette Coupe de la Ligue n’a ni valeur ni saveur et le football français se portera mieux le jour où elle disparaîtra. Cette coupe ne nous fera jamais frissonner mais face à la tristesse de ce début de saison, le peu qu’il reste est bon à prendre. Hormis un retour improbable en championnat, seule la Coupe de France est capable cette saison de nous donner de fortes émotions et surtout un « vrai » titre qui fuit à l’OM, toujours recordman de l’épreuve avec dix victoires, depuis 1989.

Il faut être au stade pour comprendre…

Les deux derniers résultats nuls face à Lyon et Bordeaux sont de très mauvaises opérations au niveau comptable. Malgré cela, grâce à des scénarios improbables et identiques, les supporters marseillais présents au stade ont pu avoir de sacrées montées d’adrénaline et des frissons. L’explosion du parcage à Gerland sur l’égalisation de Thauvin, l’explosion du Vélodrome sur l’égalisation de Gignac face à Bordeaux… Ces derniers mois, ces instants se faisaient rares. Cette sensation, ces frissons, malgré la mauvaise passe olympienne, il faut être au stade pour les comprendre et les vivre. Les « grands experts » supporters qui ne connaissent l’OM qu’à travers Canal Plus, BeIN Sport et les réseaux sociaux ne pourront jamais comprendre et vivre cela…

Elie Baup écarté, un état d’esprit semble avoir été retrouvé avec José Anigo. Cette équipe a un mental, elle l’a prouvé face à Lyon et Bordeaux. Mais ça ne suffira pas. Le staff actuellement en place va devoir trouver rapidement des solutions pour gommer les trop nombreuses lacunes. L’effectif est de qualité mais les joueurs qui sont censés porter l’équipe vers le haut n’ont pas été à la hauteur de leur rendement habituel en cette première partie d’exercice. Des renforts seraient certainement nécessaires durant le mercato hivernal pour mettre toutes les chances de notre côté. Ne pas disposer d’une petite enveloppe après le budget dépensé cet été serait une erreur. Il est encore trop tôt pour définitivement enterrer les objectifs du début de saison mais si l’échec se confirmait, les dirigeants olympiens devront avoir une analyse juste et se remettre en question. Ne pas voir la Ligue des Champions la saison prochaine avec près de 40M€ investis l’été dernier… cela va avoir du mal à passer chez les supporters… à moins qu’une Coupe de France vienne sauver le bateau d’un naufrage total ! L’OM débutera l’année 2014 par la réception de Reims en 32ème de finale de cette coupe. Un rendez-vous très important qu’ il ne faudra surtout manquer !

Bonnes fêtes de fin d’année…

ALLEZ L’OM !

 

 

 

 

Boutique en ligne - Collection 2016/2017

T-Shirt Noir T-Shirt BlancT-Shirt orangeSweat zip noirSweat orangeFanion Massalia

Dernières photos

Dernière vidéo

SW Taekwondo

Saison 2015/2016

Visiter le site web