Vivement la fin de saison !

17 mars 2014.

Après un semblant de renouveau en février, l’OM est – encore – dans une mauvaise passe. Après une victoire difficile face à Lorient, les olympiens se sont inclinés début mars face au PSG et Nice. Vendredi dernier, les joueurs n’ont ramené qu’un petit point de Reims malgré l’appui de 1400 fidèles en parcage. L’OM a de nouveau loupé l’occasion de revenir sur le podium, tous ses concurrents directs n’ayant pas gagné. Il reste neuf matches, nous recevrons notamment Lille et Lyon, l’OM est à 9 points du podium. Tant qu’il y aura cette infime chance, nous ne la bousillerons pas.

Cette saison laissera des traces

Que l’OM finisse troisième ou pas, cette saison laissera des traces. Il faudra savoir pourquoi le recrutement, dont une grande majorité d’observateurs faisait l'éloge en août dernier, n’a pas eu le rendement espéré. Si c’est un problème d’entraîneur, nous savons déjà, depuis la nomination de José Anigo en intérim après le limogeage d’Elie Baup, qu’un nouveau technicien sera aux commandes de l’équipe la saison prochaine. L’OM se doit d’avoir un entraîneur confirmé de renom. De ce choix dépendra le recrutement. Une chose est certaine, c’est qu’il faudra faire du grand nettoyage au sein de cet effectif. Les cadres n’ont pas joué leur rôle cette année. Les jeunes pousses n’ont pas réalisé ce que représentait le maillot olympien. Comment leur en vouloir quand ceux qui sont censés les encadrer, les motiver et montrer l’exemple, sur et en dehors du terrain, sont loin d’être irréprochables ?

La réalité économique

Que ce soit pour le futur entraineur ou les futurs joueurs, l’OM devra avoir les moyens financiers pour les attirer. Si le club ne joue pas la Ligue des Champions, il va bien falloir trouver des solutions qui, nous l’espérons, sont déjà étudiées en interne entre les dirigeants et l'actionnaire. Après une saison aussi difficile pour les supporters marseillais, il est inconcevable de repartir dans un exercice sans ambition, surtout avec un Stade Vélodrome flambant neuf !

L’OM c’est nous !

Heureusement qu’à Reims, malgré la programmation un vendredi soir, il y avait 1400 supporters olympiens, venant des quatre coins de la France, pour montrer une belle image de l’Olympique. Les South Winners, les MTP et les Fanatics ont fait le voyage ensemble au départ de la cité phocéenne. Les chants marseillais n’ont cessé de résonner dans l’enceinte champenoise. Même avec un match en bois, un résultat négatif et des objectifs presque inaccessibles, les supporters présents ont montré la force de ce club. La seule qu’il reste en ce moment. Certains journalistes expérimentés, présents au stade, n’ont pas oublié de souligner la prestation des supporters olympiens. Malgré le résultat, ce déplacement est à classer dans les meilleurs de la saison…

Les donneurs de leçons…

Que n’en déplaise à une certaine plume juvénile manipulée, non présente au stade ce vendredi, ou à une certaine langue vieillissante alcoolisée, jamais présente en déplacement, nul n’a le pouvoir de dicter aux South Winners la marche à suivre où les banderoles à mettre dans leur tribune. C’était le cas il y a trois ans, ça l’est toujours aujourd’hui, ça le sera encore demain. Les rêves personnels et les fantasmes sont apparemment inclus dans le programme d’une certaine école de journalisme…

Rendez-vous ce samedi face à Rennes.
Nous serons au Vélodrome pour chanter et encourager l’Olympique.

 

 

 

 

Boutique en ligne - Collection 2016/2017

T-Shirt Noir T-Shirt BlancT-Shirt orangeSweat zip noirSweat orangeFanion Massalia

Dernières photos

Dernière vidéo

SW Taekwondo

Saison 2015/2016

Visiter le site web