Un arbitrage à Lannoy !

10 mai 2011.

Dimanche soir, les chants marseillais ont bien résonné dans Gerland… Les marseillais ont une nouvelle fois gagné le match des tribunes. Avec un parcage de plus de 2000 supporters (ainsi qu’une belle colonie éparpillée dans tout le stade), nous avons pu de nouveau constater le gouffre qui sépare le public marseillais du public lyonnais. Mais cela n’atténue ni la déception de cette défaite ni notre colère envers la prestation de Mr Lannoy - meilleur arbitre français selon la LFP – qui fait partie désormais de la liste des arbitres interdits de séjour au Vélodrome. Puisque dirigeants et joueurs olympiens ne peuvent pas exprimer normalement leur mécontentement envers le corps arbitral sous peine de se faire sanctionner par la fameuse Commission de l’éthique, le SW prend la parole pour préserver la liberté d’expression face à ces dictateurs incompétents du football français…

Un arbitre a droit à l’erreur, c’est un homme. En France, un arbitre a droit à plusieurs erreurs, c’est un surhomme. Plus un arbitre est mauvais, plus il a de chance d’arbitrer un match au sommet de Ligue 1. Lannoy en est le parfait exemple. Malgré un passé ternis par de graves décisions d’arbitrage (Brésil / Côte d’Ivoire lors du Mondial 2010) et de nombreux matches défavorisant nettement l’OM cette saison (face au PSG ou Montpellier), il a de nouveau été désigné pour arbitrer et pénaliser l’OM lors de ce choc à cinq journées du dénouement final. Avec trois fautes d’appréciation à des moments cruciaux du match (main imaginaire de Ayew sur le but refusé de Rémy, main flagrante de Cris dans la surface dans un duel avec Heinze, hors-jeu imaginaire de Rémy partant seul au but), Lannoy a su, contrairement à notre défense, être décisif. Réel problème de capacité à arbitrer ou ordre de la Ligue ?

Pour être un bon arbitre en France, en plus d’avoir de sérieuses lacunes professionnelles, il faut être une pleureuse. Le syndicat des arbitres crie au scandale dès qu’on met en doute les compétences d’un des leurs. Des clubs peuvent perdre un titre ou se retrouver relégué pour un mauvais arbitrage, mais ce n’est pas grave, l’essentiel est de ne pas détériorer l’image du corps arbitral. Rappelons que lors du match Auxerre / OM en décembre dernier, suite à la belle prestation anti-marseillaise de Mr Fautrel, ce fameux syndicat avait sorti un communiqué :
« Ces deux personnes (Dassier et Anigo) ont mis en cause non seulement les compétences de notre collègue (...) mais surtout son honnêteté l'accusant d'être un voleur. Ce type de message adressé au grand public nuit gravement à l'image dégradée du football français, à l'arbitrage et à l'arbitre visé. Ces déclarations, si elles relèvent également du droit pénal, ne doivent pas échapper à des sanctions sportives dignes de sens. » La réalité c’est que ce sont les arbitres qui dégradent l’image du football et ce sont eux qui ne doivent pas échapper à des sanctions dignes de sens.

Dans les écoles de foot, on nous apprend logiquement à respecter l’arbitre. Comment voulez-vous que les jeunes les respectent sur le terrain quand ils voient tous les week-ends à la télévision des mastres fausser le cours d’un match ?

Boutique en ligne - Collection 2016/2017

T-Shirt Noir T-Shirt BlancT-Shirt orangeSweat zip noirSweat orangeFanion Massalia

Dernières photos

Dernière vidéo

SW Taekwondo

Saison 2015/2016

Visiter le site web