N’oublions pas les leçons de l’histoire !

8 avril 2012.

Bienvenue au pays de la répression ! Pas de déplacement, pas de photos...
L'histoire de l'OM... Il en a été beaucoup question ces derniers jours quand les South Winners ont pointé du doigt les lacunes de Didier Deschamps. Il nous a été reproché d'oser s'en prendre à l'homme le plus titré de l'histoire du club. Cet homme et ses joueurs ont encore un peu plus marqué l'histoire ce soir avec un total de trois points pris sur 27 possibles en Ligue 1 et une nouvelle humiliation face aux parisiens. La logique continuité. Des chèvres jusqu'au bout. Mais puisqu'on parle d'histoire, d'honneur, de fierté et de valeur, il ne va pas falloir retourner sa veste sous la pression des médias parisiens jusqu'à mercredi.

Car l'histoire de l'Olympique de Marseille, c'est aussi un certain PSG / Bordeaux au soir de la dernière journée du championnat 1998/1999. Bordeaux marque à la dernière seconde et arrache le titre de champions à l'OM. Aux yeux de la France entière, l'OM venait de se faire violer par son ennemi de toujours. Malgré certaines bizarreries (comme Benarbia, alors bordelais, qui offrait son maillot aux supporters parisiens dont la majorité des chants étaient adressés à l’OM...), le silence était alors le seul mot d'ordre chez les parisiens jusqu'à l'année dernière où Francis Llacer a finalement confié sur RMC : « On n’était pas à 100 % motivé pour faire un résultat contre Bordeaux. Je n’étais pas le seul. Après, peut-être que cela a dû se voir chez moi plus que chez les autres… Etant vraiment frappé de l’empreinte du club et étant né à Paris, je voyais d’un meilleur œil le fait que le titre de champion aille aux Girondins de Bordeaux » [...] « Je vais me confesser un peu, explique Francis Llacer. Il m’est arrivé pendant ce match d’avoir quelques absences. Je n’ai pas été des plus énergiques. Je n’ai pas donné tout ce que j’aurais pu. J’ai un peu traîné les chaussures, on va dire. Notre préparation n’était pas des plus pointues. On n’était pas à 100 % motivé pour faire un résultat contre Bordeaux. Je n’étais pas le seul. » (voir le reportage vidéo sur lephoceen.fr)

Pour que le PSG ne finisse pas champion cette année, donnons le maximum de possibilité à Montpellier. Que les joueurs restent à leur niveau et qu'ils prolongent cette série de mauvais résultats. Qu'ils ne leur prennent pas la subite envie de marquer et de gagner car, quoi qu'il arrive, ce ne sont que des marques-mal. Que le Président Labrune ne nous parle pas de points à prendre - quoi que, pour éviter la relégation... - et qu'il redonne, pour une fois, un peu le sourire aux marseillais.

Laissons gagner Montpellier, n’oublions pas les leçons de l’histoire !

Boutique en ligne - Collection 2016/2017

T-Shirt Noir T-Shirt BlancT-Shirt orangeSweat zip noirSweat orangeFanion Massalia

Dernières photos

Dernière vidéo

SW Taekwondo

Saison 2015/2016

Visiter le site web