Communiqué : L'Union Sacrée !

30 avril 2012.

Ce soir, c’est à la demande de certains joueurs de l’Olympique de Marseille, dont le capitaine, que les groupes de supporters se sont rendus à la Commanderie rouverte pour l’occasion. L’ordre du jour de cette réunion totalement improvisée était de faire l’union sacrée pour le match de mercredi. Comme les joueurs, la situation est devenue tellement dramatique que nous ne voulons pas être acteurs d’une éventuelle relégation... 

Trop facile diront certains de venir demander l’absolution après 4 mois de disette. Trop facile de demander aux groupes de faire une fois de plus l’effort. Notre soutien ne se monnaye pas. Bien ou mal, mais toujours avec passion et conviction, nous avons fait tout ce que nous jugions bon de faire ces derniers mois pour dénoncer, mettre chacun devant ses responsabilités et assumer les nôtres.

Critiqués dès le mois de novembre lors de notre première grève, puis désignés par certains comme les uniques responsables, nous avons fait front. Pour la "coupe à toto" nous avons, malgré nos convictions, fait corps pour l’avenir du club.

Ce soir encore une fois, c’est dans cette optique que nous demandons à nos membres de venir mercredi pour encourager notre équipe. Silencieux nous sommes restés pour marquer notre désarroi, notre foi et notre passion ne nous ont malgré tout jamais quittés. Aujourd’hui, le contraire de l’amour n’est pas la haine mais l’indifférence. Nous ne resterons pas indifférents vis-à-vis de ceux qui nous ont demandé notre soutien. Notre club traverse une période compliquée et nous avons rencontré ce soir 5 joueurs (Cheyrou, Brandao, Andrade, Nkoulou et Mandanda) qui nous ont redonné envie une fois de plus de mouiller notre maillot de 12ème homme.

Aux joueurs présents nous disons merci, à ceux qui partagent leurs valeurs, nous confions l’avenir de l’Olympique de Marseille. Aux autres, à ceux qui jouent avec les micros des journalistes, ceux qui tirent la couverture à eux dans les rares bons moments mais ne se remettent jamais en question, nous rappelons qu’il s’agit d’une trêve devant l’impérieuse nécessité de survie du club.

Nos certitudes au sortir de cette réunion ne sont que renforcées par les premiers intéressés. Encore une fois, n’en déplaise aux bien-pensants et aux pseudo-experts de tous les horizons, les Winners ont frappé juste. Le problème reste entier et nous le combattrons avec force et conviction en temps voulu.

En attendant, mercredi, les chants de l'Olympique de Marseille devront résonner dans notre tribune, car nous ne tournerons pas le dos à ceux qui ont su ce soir être dignes du maillot qu’ils portent. Les comptes se feront en fin de saison et nous entendons bien les demander. Ce soir, notre seule demande au Capitaine de l’Olympique de Marseille fut de n’accepter de jouer qu’avec ceux qui partagent l’envie des 5 présents de sauver le club. Espérons que la feuille de match soit en ce sens, que le vestiaire soit à l’image des tribunes qui savent faire corps quand il le faut. Le reste viendra en son temps.

Que nous soyons 500 ou que nous arrivions 3000 mercredi, nous serrerons les rangs derrière notre bâche pour soutenir nos couleurs. Soyez avec nous !

Le bureau des South Winners.

Boutique en ligne - Collection 2016/2017

T-Shirt Noir T-Shirt BlancT-Shirt orangeSweat zip noirSweat orangeFanion Massalia

Dernières photos

Dernière vidéo

SW Taekwondo

Saison 2015/2016

Visiter le site web