St Etienne / OM : Il n'y a que la vérité qui fâche !

8 mai 2012.

L'avenir du club est toujours au centre de nos préoccupations. Afin de recoller les morceaux avec une partie des joueurs - qui ne sont pas pour nous les principaux fautifs de cette saison gâchée -, les Winners ont repris leurs encouragements lors de la précédente journée face à Nancy.  Hier soir à St Etienne, même sans enjeu, même sans décision prise par la direction du club pour faire face à la crise, nous nous sommes regroupés derrière notre bâche pour montrer aux joueurs concernés par l'avenir olympien que nous sommes avec eux. Sur le terrain, l'engagement et le sérieux étaient bien présents mais le fond de jeu restait toujours inexistant. Quand on voit la pauvreté de l'animation offensive avec sur le papier trois possibles internationaux français pour l'Euro, nous avons de quoi nous poser des questions sur les consignes de jeu mises en place. Mandanda et Nkoulou sont certainement les deux meilleurs joueurs à leur poste du championnat, ils l'ont montré hier soir pour la énième fois, venant confirmer la crédibilité de leur discours lors de notre entrevue. Pour ceux qui doutent encore de nos actions dans cette crise, seule la vérité du terrain nous fait agir. Tous les joueurs concernés qui font le maximum pour sortir de cette crise sans précédent ressortiront plus forts que jamais. C'est dans ces moments que se forge l'expérience. Nous sommes et serons avec eux demain...

Un virus a, semble-t-il, touché quelques personnes au sein du club. Celui du « Je dis dans les médias ce que les gens veulent entendre, et je fais le contraire dans la réalité... » Didier Deschamps parlait de « liberté d'expression » en conférence de presse après le match face à Nancy. Pourtant, quelques minutes auparavant, pendant la rencontre, il essayait de faire enlever le message qui le visait en haut du Virage Sud. Et, hier soir - avec la complicité de Vincent Labrune -, il a fait le maximum pour que de nouveaux messages qui lui étaient destinés ne puissent pas rentrer dans la tribune visiteurs.
Autre exemple du malaise, Labrune déclare publiquement qu'il soutient Deschamps. Pourquoi ne pas simplement dire la vérité : « Nous n'avons pas l'argent pour supporter financièrement son départ à cause du contrat juteux que je lui ai fait signer l'année dernière. Nous sommes donc bloqués comme des cons... » N'est-il pas plus judicieux de perdre quelques millions d'euros pour soigner le club ? Si Labrune confirme son soutien à Deschamps, son nom sera associé à celui de son protégé dans nos futures actions...

Tous les jours nous brûlons des cierges pour qu'un grand club inconscient d'Europe vienne nous voler Deschamps et son salaire, car en ce moment, à l'OM, c'est la dèche !

>> Voir les photos

Boutique en ligne - Collection 2016/2017

T-Shirt Noir T-Shirt BlancT-Shirt orangeSweat zip noirSweat orangeFanion Massalia

Dernières photos

Dernière vidéo

SW Taekwondo

Saison 2015/2016

Visiter le site web